Flux RSS

Archives de Tag: changer

Si c’est gratuit… J’achète!

Dans cet article, j’aborderai les 3 outils que j’utilise pour améliorer ma santé globale et perdre du poids. Ils sont le changement d’alimentation, l’activité physique et la méditation. Tout les 3, tout les jours. C’est là que réside le défi, faire ce qui est bon pour Soi tout les jours, sans exception. Les ressources qui supportent ces outils sont toutes gratuites. Je les trouve en majorité sur internet et à la bibliothèque municipale. Peut-être me direz-vous qu’internet n’est pas gratuit? Alors supposons que vous l’ayez déjà, il ne vous en coûtera pas plus cher. Pourquoi payer pour des bouquins ou des solutions rapides de « succès-garantis-trop-beaux-pour-être-vrais » sur le net quand certains les offrent sans frais? Gratuitement! Ça me fait chaud au coeur de constater qu’il existe encore, de nos jours, des philanthropes qui désirent partager avec le monde entier leur programme qui fonctionne vraiment . J’ai véritablement un parti pris pour ceux qui ne cherchent pas à m’extorquer de l’argent. Toutefois, avant de me lancer corps et âme dans un programme ou un autre, je m’assure qu’il repose sur des études reconnues et non pas créé de toutes pièces par des charlatans.

MIRACLES ROOM

C’est le cas du programme que j’utilise visant mon outil numéro 1: Changer mon alimentation à l’aide du WHOLE30. Ce programme est offert gratuitement par ses créateurs (Dallas et Melissa Hartwig). Il semble avoir pris des proportions phénoménales depuis sa création, au début des années 2000… Surtout aux USA. Des dizaines de milliers de personnes sur la planète ont suivi avec succès les 30 jours que dure le programme. Cependant, la durée peut être aussi longue que son utilisateur le souhaite pour devenir un WHOLE 40, 50, 60… Lors de ma première lecture du WHOLE30, je me trouvais dépassée par les exigences de cette alimentation très restrictive et je mis de côté l’idée de l’expérimenter. Je ne croyais pas posséder la discipline nécessaire pour adopter ces consignes très particulières pendant 30 jours entiers! Sans exception aucune! Mais leur promesse de changer notre vie et notre rapport à la nourriture à jamais résonnait très fortement en moi et je me suis lancée. J’ai relevé ce défi avec succès… 2 fois! J’entame sous peu un 3e tour.

L’activité physique ou communément appelé l’exercice. C’est mon outil numéro 2: essentiel à la perte de poids et à la santé de tout l’organisme. Il a une incidence sur TOUT notre organisme. Je le sais. Vous le savez. On nous le répète sans cesse.  Alors pourquoi donc est-ce si difficile pour certaines d’entre nous de se discipliner à faire de l’activité physique tout les jours quand on en connaît les bénéfices? Parce que cela nous demande de sortir continuellement de la zone de confort dans laquelle nous baignons. Pourquoi sortir du spa, quand on y est si bien au chaud? Ça peut faire mal, physiquement et psychologiquement. Arrive un jour où ça devient un mal nécessaire, quand vous êtes devant le fait que vous n’en avez plus le choix si votre corps et ses limitations vous rendent malheureuse. Vieillir en santé à jardiner, faire des randonnées, voyager et courir versus vieillir dans son fauteuil, à regarder les feuilletons télévisés, en attendant l’heure de la prochaine pilule. Pilule pour soigner une condition médicale chronique qui pourrait être retirée de la dosette par la pratique chronique de la marche. Mon-conjoint-l-homme-de-ma-vie s’est mis très sérieusement à la course à pied depuis l’an dernier, pour se remettre en forme. Il y réussi très bien! Il est plus musclé et se sent fort. Et si je n’étais pas capable de le suivre plus tard, qu’adviendra-t-il de nous? Il existe une infinie quantité de vidéos gratuits sur YouTube pour tout les goûts, toutes les tailles, que vous soyez débutantes ou avancées. Voilà! Quand à moi, je pratique 3 activités physiques différentes selon mon humeur, pour ne pas devenir blasée et aussi pour stimuler différents muscles de mon corps. La marche, à l’aide de bâtons de marche nordique, pour développer le cardio. Le vélo stationnaire pour faire travailler mes jambes tout en prenant soin de mes genoux sensibles. Le yoga (et le Pilates) pour augmenter ma souplesse et ma force. Je me suis fixé un minimum de 20 minutes d’exercice par jour. Commencer par de petits objectifs réalistes aide à conserver sa motivation. J’adore le site Yoga with Adriene! Cette actrice/yogi partage plusieurs leçons de yoga d’une durée variant entre 15 min. et 45 min. …gratuitement! Elle enseigne le yoga avec humour et sans chichis aux néophytes comme aux experts.

Rester Zen… Qui peut jurer ne vivre aucun stress à notre époque? Le boulot, les enfants, les repas, les devoirs, faire le taxi, les cours ou formations, la vie de couple, le social, la maison, etc… Tout ça dans l’ordre qui vous ressemble. Que nous soyons célibataires, en couple ou monoparentales, la vie d’adulte n’est plus simple même avec les technologies de pointe. Cela m’amène à on outil numéro 3: La Méditation. Il y a longtemps que j’entends parler de méditation et que cette chose mythique pique ma curiosité. Par contre, je n’avais aucune envie de me mettre à psalmodier en sanskrit ou réciter des prières. J’étais repoussée par le côté religieux de cette discipline jusqu’à ce que je fasse la différence entre le spirituel et le religieux. Le mot « spirituel » se rapporte à l’esprit, celui qui est constitué par l’ensemble de nos facultés intellectuelles et qui fait tourner le hamster dans notre tête. Mon esprit ayant lui aussi un besoin grandissant de calme, j’affronte mes préjugés pour continuer à découvrir le grand bien-être qu’apporte la méditation. Mes lectures sur le sujet, trouvées principalement sur internet et à la bibliothèque, m’ont permis de me familiariser avec Matthieu Ricard (un érudit scientifique français devenu moine tibétain), Christophe André (éminent psychiatre à l’Hôpital Sainte-Anne à Paris) et Headspace (londonien avec une nouvelle approche jeune et moderne sur le sujet). L’approche que je trouve la plus intéressante sur la méditation s’appelle Pleine Conscience. Elle a pour but d’apprendre à son pratiquant à vivre davantage le moment présent, même pour quelques minutes par jour. Les bénéfices pour la santé sont nombreux. Elle apporte aussi une meilleure gestion de nos émotions puisqu’elle nous guide vers une profonde compréhension de soi-même dans le non-jugement.

Ces 3 outils de changements qui sont les miens ne prétendent pas convenir à toutes. Elles m’entraînent avec douceur et défis vers un poids santé, une réduction du stress et une vision des autres et de moi-même qui est différente, plus positive. Nous devons trouver nos propres outils basés sur les habitudes que chacune de nous voulons changer. Nous sommes uniques, ce qui m’amène à dire qu’il n’y a pas qu’une seule recette. Mais voici ce qui fonctionne bien pour moi en ce moment. Peut-être que je devrai changer certaines choses, peut-être pas, mais se remettre en question nous permet d’évoluer. J’en parlerai en plus amples détails au fil du temps dans ce blog. Il est temps de donner un second souffle à notre corps et notre esprit, l’un ne peut se porter bien sans que l’autre soit en équilibre. Si vous avez des questions ou commentaires, n’hésitez pas à m’écrire… J’adore vous lire!

Pourquoi essayer de changer mes habitudes à 44 ans?

file000371392811

La mi-quarantaine… On ne peut pas dire que c’est de la douce musique à mes oreilles, mais je n’ai pas peur de vieillir. J’ai peur de vieillir en mauvaise santé. À 44 ans, je me trouve à l’antipode de ce qu’est une athlète. Je n’ai jamais aimé faire du sport, sauf pour les cours de ballet auxquels j’ai assisté avec engouement, pendant des années dans ma jeunesse.

Aujourd’hui, je suis une personne que les experts en activité physique en tout genre catégorisent de sédentaire d’un ton moralisateur. Ça ne s’est pas produit du jour au lendemain mais plutôt de façon graduelle et insidieuse, ces dernières années. Certains diront que c’est la faute de la routine, des enfants, la prise de poids due aux grossesses, de la vie…

Moi, je crois que ce sont de longues années passées à ne pas être en contact avec moi-même, avec mon corps. On passe tellement de temps dans notre tête que l’on fait abstraction de notre enveloppe, notre véhicule, ce qui nous permet de bouger et respirer sans avoir à y penser. Mon corps a été bon avec moi. Toutes ces années où je l’ai ignoré, il continuait de fonctionner sans se plaindre de mes habitudes négligentes. Par contre, depuis mon entrée dans la quarantaine, il me fait signe par l’apparition de plusieurs petits maux que je ne peux plus ignorer. Si, dans la vingtaine, on vit avec insouciance et légèreté, dans la quarantaine on saisit le sens profond des mots: vieillissement, santé et retraite.

Bref, j’ai pris la ferme décision de me mettre en forme. Mon but ultime? Un demi-marathon, pour débuter. Quand? Le temps qu’il faudra pour m’y préparer. Certaines d’entre vous y sont peut-être déjà parvenues et je vous lève humblement mon chapeau… vraiment. En ce qui me concerne, ma vitesse de « marche rapide » n’arrive pas à la cheville de mon amoureux en mode « promenade lente ». Il a de grandes jambes, mais tout de même…

Comment vais-je y arriver? En changeant mon alimentation pour perdre du poids (déjà 26 lbs en moins depuis mai 2014) et éliminer quelques « bobos ». Aussi, en y ajoutant un minimum de 20 minutes d’exercice physique par jour pour en augmenter la durée et l’intensité graduellement… TOUS les jours! Puis, en pratiquant la méditation pendant 10 minutes dans la journée pour rester Zen tout au long de ce parcours, ce défi de taille ( sans vouloir faire de jeu de mots! ).

Alors voici toutes mes astuces, mes idées, mon inspiration et mes outils dévoilés spontanément au fil des semaines et des mois… Je souhaite que ce blogue sache vous animer, vous aussi.  Je serai heureuse de lire vos commentaires, vos idées ou même votre histoire.